vendredi 11 juillet 2014

Assemblée Générale ordinaire du 9 avril 2014

PROCES-VERBAL
DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE


AMAP Papille Eysines
75 avenue de la Libération
33 320 Eysines

L’an deux mille quatorze, le neuf avril à 19h55, les membres de l’association se sont réunis à la Grange du château Lescombes, sur convocation du Bureau en date du vingt-deux mars deux mille quatorze.
L’assemblée est présidée par Mlle Guylaine LAGORSSE en qualité de présidente de l’association. Le secrétariat est assuré par M. Nicolas LAGAVARDAN.
La présidente de séance constate que 29 membres sont présents et 17 sont représentés par pouvoir ; le nombre total de voix est donc de 46. Mlle Guylaine LAGORSSE déclare que l’assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer des décisions à la majorité requise.

La présidente de séance énonce l’ordre du jour de la présente réunion :

1. Présentation des rapports de l’association de l’année 2013
- rapport moral
- rapport d’activité
- rapport financier
2. Présentation du budget prévisionnel et du montant de la cotisation pour l’année 2013
3. Vote des adhérents concernant les rapports 2013, le budget prévisionnel de 2014 et le montant des cotisations pour 2014
4. Élection des membres du Bureau
5. Points divers : adhésion au Relais AMAP Gironde, partenariat avec l’Eypicerie, nouveaux contrats en 2014
6. Questions diverses

La présidente de séance ouvre le scrutin sur les résolutions figurant à l’ordre du jour :


PREMIERE RESOLUTION : Présentation des rapports de l’association de l’année 2013

* Rapport moral

La présidente rappelle que l’association a été constituée suite à l’assemblée du 29 mars 2010. La première distribution s’est tenue le 26 juin 2010 au Plateau (Eysines). Après quatre ans d’existence, l’AMAP Papille Eysines a trouvé son rythme de croisière.

* Rapport d’activité

L’AMAP Papille Eysines propose à ce jour treize contrats à ses adhérents. Cinq contrats ont été noués en 2010 (Légumes, Pommes, Fromage, Agneau et Volailles/Œufs), quatre en 2011 (Bœuf/Veau, Fruits d’été, Kiwis et Poisson), deux en 2012 (Volailles et Miel), deux en 2013 (Œufs et Pain/Farine) et un début 2014 (Porc). A noter, les contrats Volailles (2012) et Œufs (2013) ont remplacé le contrat Volailles/Œufs (2010).
Tout le mérite de la naissance et de la vie de chaque contrat revient aux coordinateurs et coordinatrices, lien indispensable entre les producteurs et les consomm’acteurs.

Le nombre d’adhérents jusqu’à présent plafonné à 75, a été rehaussé à 80, dans le but d’absorber la liste d’attente et de favoriser la prise de contrats légumes, tout en préservant une «taille humaine» permettant l’esprit de convivialité souhaité au sein de l’AMAP Papille Eysines.

Au-delà des participations de l’AMAP Papille au raid des Maraîchers en 2010 et au Forum des associations en 2010 et 2011, cet esprit se traduit avant tout lors des distributions qui sont des moments d’échanges et de convivialité. Chaque adhérent participe à tour de rôle à la mise en place, à la distribution et au rangement, contribuant ainsi au maintien de l’état d’esprit voulu au sein de l’association. Cet état d’esprit est la clé de la réussite de notre association. Nous devons tous veiller à conserver ces valeurs.

Pour rappel, la salle de la Grange du Château Lescombes dont jouit l’association pour les distributions est attribuée toute l’année après signature d’une convention avec la mairie, à l’exception de deux ou trois journées par an.

En 2012 et 2013, des «campagnes» d’appel à coordination ont été lancées pour les contrats Légumes, Œufs, Volailles, Fruits d'été, Pommes, Bœuf/Veau, Pain/Farine et Porc.

En 2012, concernant l’organisation des distributions, une chemise d’émargement a été laissée à la Grange et un affichage sur paperboard (distributions du jour, informations importantes concernant les prises de contrats, les adhésions, les réunions…) a été mis en place.

En 2013, la fête de l’AMAP organisée sous forme de pique-nique le 26 juin au Château Lescombes, a rencontré un grand succès.

En 2013, plusieurs journées portes ouvertes ont été organisées par les producteurs. Le 5 octobre, les producteurs d’œufs Jean-Pierre PONTET et Brigitte MELOT ont par exemple accueilli des adhérents de l’AMAP sur leur exploitation de Sainte-Hélène. Le 17 novembre, Élodie AUBERT avec qui un nouveau contrat pain et farine a été établi, a permis aux adhérents de découvrir ses champs, son fournil, son moulin et son mode de fonctionnement.

Ce rapport d’activité a aussi été l’occasion de rappeler que nos producteurs ont été soumis à des conditions climatiques très difficiles qui ont compliqué très sérieusement leur activité et amoindri leur récolte pour un certain nombre d’entre eux, à commencer par nos producteurs de légumes et de fruits de saison.

* Rapport financier

Mme Carine GUEYRAUD, trésorière de l’AMAP, fait lecture du rapport financier relatif aux comptes de l'association pour l'exercice 2013. Celui-ci présente des recettes à hauteur de 675 euros et des dépenses à hauteur de 407.78 euros, soit un solde excédentaire de 267.22 euros.
En conséquence, le solde bancaire de l’association s’élève au 31 décembre 2013 à +769.40 euros.


DEUXIEME RESOLUTION : Présentation du budget prévisionnel et du montant de la cotisation pour l’année 2014

Mme Carine GUEYRAUD, trésorière de l’AMAP, fait lecture du budget prévisionnel pour l’année 2014, un budget équilibré entre les recettes et les dépenses.

Eu égard aux dépenses réellement maîtrisées lors des exercices précédents, à l’excédent constaté lors de l’exercice 2013 ainsi qu’au solde bancaire de l’association, il est décidé de maintenir le montant de la cotisation à 5 euros par adhérent, et de maintenir la demande de subvention auprès de la mairie d’Eysines à 200 euros.


TROISIEME RESOLUTION : Vote des adhérents concernant les rapports 2013, le budget prévisionnel de 2014 et le montant des cotisations pour 2014

Rapport moral et d’activité : l’Assemblée générale approuve les rapports à l’unanimité.

Rapport financier : l'Assemblée générale approuve ledit document tel qu'il lui a été présenté. Dès lors, quitus de sa gestion est donné au trésorier pour l'exercice écoulé. Cette résolution est adoptée à l’unanimité.

Cotisation : le montant décidé pour l’année 2014 est approuvé à l’unanimité.


QUATRIEME RESOLUTION : Election des membres du Bureau

La présidente annonce qu’un membre du Bureau a décidé de quitter ses fonctions : Patrick BONNIN qui occupait le poste de trésorier.

Un appel est lancé aux adhérents, permettant à tous ceux qui le désirent d’intégrer le Bureau. Aucun adhérent ne souhaite se porter candidat. 

Déjà membres du Bureau en 2013, Stéphane BERNATETS, Pierre BEZZO, Ludovic BILLAULT, Magali GARRAULT, Carine GUEYRAUD, Nicolas LAGAVARDAN, Guylaine LAGORSSE, Marike LE LOET, Sandrine POUGET et Didier TRAN MANH SUNG décident de renouveler leur candidature.

Invitée à voter sur la nouvelle composition du Bureau, l’Assemblée générale l’approuve à l’unanimité.


CINQUIEME RESOLUTION : Points divers

* Adhésion au CIVAM / Relais AMAP Gironde, et réunions diverses

La présidente de séance annonce que l’AMAP Papille a choisi sur vote à la majorité absolue du Bureau, d’adhérer au CIVAM Relais AMAP Gironde.

Pour information, l’objet du CIVAM est multiple : porter le Relais AMAP Gironde en participant à l’essaimage des AMAP en Gironde ; communiquer sur les AMAP et autres circuits courts afin de soutenir l’agriculture paysanne, locale et durable ; aider à la valorisation et au développement agricole et rural ; faire connaître l’action des CIVAM auprès des pouvoirs publics, des organisations professionnelles et de tout autre organisme public ou privé…

Didier TRAN MANH SUNG rappelle que le CIVAM avait aidé l’AMAP Papille Eysines lors de sa création en 2010.

Le montant de l’adhésion au Relais AMAP Gironde s’élève à 30 euros par an.

Plusieurs questions sont alors posées par les adhérents :

- Que fait le Relais AMAP Gironde des cotisations perçues ?

Les cotisations lui servent à assumer ses frais fixes et la paye d’un salarié et demi à temps plein. Il lui permet aussi de participer à des manifestations et d’assurer sa communication.

- Combien d’AMAP ont déjà adhéré ?

Selon les derniers chiffres connus, 14 AMAP ont déjà adhéré au Relais AMAP Gironde.

- Que pensent les producteurs du Relais AMAP Gironde ?

Les producteurs y sont favorables car le CIVAM leur offre une aide dans la recherche de soutien et de contrats avec de nouvelles AMAP.

- Adhérer au CIVAM impose-t-il des producteurs aux AMAP membres ?

Non, il n’y a aucune obligation. Le Relais n’impose aucun producteur aux AMAP adhérentes.

* Projet de partenariat avec l’Eypicerie

L’Eypicerie (par le biais de son responsable Stéphane ESNAULT qui est par ailleurs adhérent de l’AMAP Papille) a sollicité l’AMAP Papille dans le but d’adhérer à l’association. Association loi 1901 gérant une épicerie solidaire sur la commune d’Eysines, l’Eypicerie propose aux familles eysinaises des produits alimentaires locaux de qualité, à tarif réduit (50% de la valeur d’achat).

L’Eypicerie souhaite adhérer à l’AMAP Papille afin de souscrire à plusieurs contrats, dans le but de redistribuer ces produits à ses adhérents. Afin de discuter des modalités de cette adhésion atypique en termes juridique mais qui devra respecter comme pour tout adhérent les règles de l’AMAP (signature de la charte, cotisation annuelle, paiement à l’avance des contrats souscrits, etc.), l’Eypicerie a rencontré des responsables de l’AMAP.

Ce partenariat est en cours d’élaboration et de réflexion, un nouveau rendez-vous sera nécessaire pour affiner les conditions d’adhésion de l’Eypicerie, en particulier en termes juridiques.

En effet, le fonctionnement de l’Eypicerie l’oblige à obtenir des factures pour ses paiements effectués. Or, l’AMAP Papille ne distribue pour l’heure aucune facture. La question est posée de savoir si les contrats établis peuvent être considérés comme telles. Dans la négative, serait-il possible d’établir des contrats particuliers pour l’Eypicerie, différents des contrats classiques proposés aux adhérents de l’AMAP Papille ? Dans l’attente d'obtenir les réponses à ces questions juridiques, l’adhésion de l’Eypicerie reste en stand-by.

* Mise en place de nouveaux contrats en 2014

Depuis la création de l'AMAP Papille, treize contrats ont déjà été mis en place au fil des années. Deux nouveaux contrats sont susceptibles de voir le jour à court ou moyen terme : fruits rouges et fromage de brebis. Lors d'un sondage publié sur le blog de l'association durant le second semestre 2013, ces deux produits avaient suscité l'intérêt des adhérents.

Concernant les fruits rouges, 51% des votants s'étaient dits intéressés et les adhérents ont donné un avis favorable lors de la présente Assemblée Générale pour que l'AMAP entame un démarchage auprès de producteurs dans le but d'établir ce nouveau contrat.

Concernant le fromage de brebis, 37% des votants s'étaient dits intéressés. Depuis plusieurs mois, l'AMAP Papille a pris contact avec M. Julien Sarres, producteur implanté au Pian Médoc. Une dégustation devait même se tenir le 11 décembre 2013 à La Grange en marge de la distribution, lors du pot de fin d’année, mais M. Sarres n'est finalement pas venu.


SIXIEME RESOLUTION : Questions diverses

La présidente de séance passe la parole à l’assistance pour un échange de questions-réponses entre les adhérents, les membres du Bureau et les coordinateurs des contrats.

* La question est posée aux adhérents présents sur leur degré de satisfaction concernant les contrats existants. Aucune remarque n'a été soulevée.

* Concernant le contrat bœuf/veau, Pierre LONDEIX annonce qu'il a décidé de ne plus assurer la coordination. Daniel MENUET se retrouvant seul, il est décidé de lancer un appel aux adhérents pour trouver un second coordinateur afin de l'épauler. 

* Les adhérents n'ayant pas de question ou de remarque à formuler, il est décidé de faire un point pour chaque contrat.

- Légumes : nos producteurs Aurore et Philippe SOURNAC connaissent des difficultés à cause des conditions climatiques difficiles. De ce fait indépendant de leur volonté, plusieurs distribution ont déjà été annulées. La présidente Guylaine LAGORSSE se réjouit du soutien manifesté par les adhérents à Aurore et Philippe et de l'absence de plainte formulée à la suite de ces annulations.

- Pommes : le contrat marche très bien, plus de la moitié des amapiens y adhèrent et sont satisfaits des produits reçus.

- Œufs : une légère baisse de prise de contrat a été enregistrée. Anne-Marie DUQUESNE rappelle qu'il n'est pas possible de prendre des contrats de moins d'une douzaine d’œufs. Sandrine POUGET explique qu'elle a choisi de ne pas souscrire au contrat car les aliments donnés aux poules ne sont pas bios et qu'elle n'a pas suffisamment de garanties sur leur traçabilité.

S'en suit un débat endiablé et instructif sur les avantages et contraintes du tout bio. Il est notamment rappelé que le certificat bio a un coût et que tous nos producteurs ne peuvent y faire face. Il est rappelé aussi, que tous les producteurs de l'AMAP Papille travaillent en agriculture raisonnée comme l'intime la Charte des AMAP.

La président Guylaine LAGORSSE rappelle enfin que le précédent producteur d’œufs qui fournissait l'AMAP Papille possédait le certificat bio mais que son exploitation était dépourvue d'arbre, d'herbe et que les poules étaient logées dans des préfabriqués...

- Agneau : la viande d'agneau distribuée par nos producteurs Pascal et Dominique SANCIER n'étant pas bio non plus, le coordinateur du contrat Stéphane BERNATETS précise que Pascal et Dominique ne souhaitent pas entamer les démarches nécessaires à l'obtention du certificat mais qu'ils pratiquent une agriculture des plus raisonnées qui garantit une qualité de premier choix, équivalente à du bio.

- Poisson : notre pêcheur Nicolas BRIN a connu quelques difficultés pour sortir en mer en janvier et février à cause de la météo. Il connaît aussi des difficultés actuellement car le poisson est peu présent. La pêche étant moins fructueuse, cela pose un problème au niveau des quantités distribuées.

- Pain / farine : le nombre de contrats signés a un peu diminué lors de la dernière prise d'adhésion en raison de l'allongement de la durée du contrat (7 mois au lieu de 3). La productrice Élodie AUBERT en a pris note et en tirera les conclusions nécessaires.

- Porc : le nombre de contrats signés a très légèrement diminué lors de la dernière prise d'adhésion. Une adhérente estime qu'il est "gênant que la viande soit distribuée sous vide". Ce à quoi d'autres adhérents répondent qu'au contraire, ce conditionnement "est génial". Une adhérente estime pour sa part que chaque morceau de viande de porc présent dans le contrat (côtes, rôti...) est distribué en trop petite quantité. Un peu de ceci, un peu de cela... Ce qui ne convient pas à sa famille nombreuse.

Aucune autre résolution n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 21h25.

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par la présidente et le secrétaire de séance.


    La présidente                                                       Le secrétaire   
         Guylaine LAGORSSE                                     Nicolas LAGAVARDAN



Aucun commentaire:

Publier un commentaire