lundi 26 septembre 2016

Actualités de la ferme de Gaillan


Chez Élodie Aubert, notre paysanne-boulangère


Bilan des Récoltes 2016 :

En prenant en compte les 10 ans (déjà!) d'activité céréalières passées, Élodie avoue que cette récolte 2016 est la plus mauvaise qu'elle ait connue. Si la qualité est toujours au rendez-vous (analyses à l'appui..) la quantité et la grosseur des grains, elles, n'y sont pas... Cela est bien sûr dû aux aléas climatiques très particuliers de cette année : conditions trop sèches lors des semis, excès d'eau en hiver et pour finir un manque d'ensoleillement sur le remplissage des grains. Autre souci : les fortes poussées des adventices comme la folle avoine et la vesce inquiètent Élodie, car elle craint de ne pouvoir les contenir dans les prochaines années.

Heureusement les stocks de 2015, issus d'une récolte abondante, devraient lui permettre de tenir jusqu'à l'année prochaine. Elle se voit cependant contrainte de limiter les ventes de farine aux professionnels.

L'aménagement du site de Gaillan :

Bien qu'il reste encore quelques aménagements à faire, sur la meunerie notamment, les locaux font l'unanimité et le four tient toutes ses promesses : la clientèle locale se développe et les marchés estivaux ont très bien marchés. Du coup, sur son point de vente et selon les possibilités en temps et en produits, Élodie commence à proposer de nouvelles réalisations : pain engrain/sarrasin, brioche feuilletée, chaussons aux fruits de saison, chaussons salés, kouign amann, pâte à pizza, pâte feuilletée, tarte aux poires amandine...

Concernant l'équipe, en raison du départ de Xavier et Vincent (deux boulangers), Élodie est en plein recrutement et espère accueillir progressivement de nouvelles personnes afin d'effectuer une transition en douceur.


Les Projets :

Sensible aux porteurs de projets, Élodie accueille et aide de nombreuses personnes sur sa structure : Clément (projet d’installation en tant que paysan-boulanger dans le Gers), Armelle (en quête d'une ferme pour créer un atelier boulange). À côté de cela, elle apporte également beaucoup d'aide aux personnes du métier qui connaissent des difficultés passagères : prêt du four des locaux de Saint Vivien à Clément en attendant la livraison du sien, mise à disposition du moulin à Youenn et Jonas, suite à un incendie de leur meunerie et de leurs stocks de céréales.
 

Pour son exploitation, Élodie a toujours des projets plein la tête, comme trouver une logistique efficace sur le bois pour le four, tailler 600 m de haies, participer à des réunions techniques céréales (il faut cependant sortir du département et aller en Dordogne, Charentes ou Lot-et-Garonne), s'équiper en nouveaux matériels de culture pour mieux gérer l'enherbement, terminer l'aménagement de la meunerie, proposer une 1/2 journée à la ferme pour les coordinateurs de contrat amap, recalculer les coûts de production....


Bref, comme vous le voyez, Élodie a du pain sur la planche...

Pour Amap Papille Eysines, Pascale BEZZO, Soazig PESSEL et Laurent PREUD'HOMME, coordinateurs du contrat Pain.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire