jeudi 16 avril 2020

Confinées, les familles précaires peinent à se nourrir : Soyons solidaires !



Les Paniers Solidaires de l'Amap Papille Eysines




La crise sanitaire qui touche notre pays ne faiblit pas. Un des effets dramatiques du confinement est que certaines familles vivant dans la précarité ont de plus en plus de difficultés pour se nourrir.

Début avril, nous avons reçu l’appel de Nanette, de l'antenne locale de la Croix Rouge Française, nous alertant sur ces personnes qui ont perdu leur travail, celles dont les enfants ne déjeunent plus à la cantine (alors que c'était le seul repas copieux et équilibré de la journée), celles qui vivent à la rue, en squats ou bidonvilles, et qui peinent à protéger leur santé et/ou couvrir leurs besoins vitaux.
Aujourd’hui encore, à Eysines, de nombreuses personnes n’ont pas accès au minimum d’alimentation nécessaire.

Le CCAS d’Eysines et les Restos du Cœur accomplissent une grande partie du travail à travers les bons alimentaires délivrés et les distributions effectuées.
L’Eypicerie solidaire, qui permet habituellement l’accès à faible coût des produits de consommation courante, est malheureusement momentanément fermée pour raison sanitaire.

Comment, en tant qu’Amap, pouvions-nous apporter notre contribution à ce réseau de générosité ?
La mise en œuvre d’une double solidarité des Amapiens vis à vis des paysans producteurs comme vis-à-vis de nos concitoyens les plus fragiles nous est alors apparue évidente. C’était le moment de se serrer les coudes.

L’appel a été lancé : plus de 20 familles amapiennes ont répondu à cet appel.
Par l’intermédiaire de l’Eypicerie et de la Croix Rouge Française, 16 familles nous ont été adressées.
Des paniers solidaires, constitués de deux douzaines d’œufs et d’un demi-panier de légumes, ont ainsi pu être distribués aux familles le soir du mercredi 08/04.
Nous avons été touchés par le retour extrêmement positif de ces familles, et nous vous proposons de renouveler cette opération afin de répondre à l’urgence des besoins actuels.

À l’instar du réchauffement climatique, cette crise du COVID-19 montre la pertinence du maintien de l’activité des Amap à l’heure où l’on parle justement de relocalisation de notre système alimentaire. Elle montre aussi la force du modèle de distribution alimentaire des Amap comme solution résiliente locale et solidaire.  

À l’heure où l’organisation de nos échanges marchands mondialisés doit être repensée de fond en comble, les Amap font figure d’exemples à suivre pour l’avenir.

D. Tran, pour Amap Papille Eysines

Aucun commentaire:

Publier un commentaire