mardi 13 février 2018

Fiche producteur Légumes



Présentation du producteur de Légumes de l'AMAP Papille
(Le nouveau Certificat Agrocert 2018 est arrivé !)



Le Producteur






Aurore et Philippe SOURNAC 

Chemin Camin de Langlet
33320 Eysines
 





Petite-fille et fille de cultivateurs, Aurore SOURNAC s’est lancée à son tour dans l’aventure maraîchère il y a déjà une quinzaine d’années. Associée à parts égales avec son mari Philippe SOURNAC au sein d’une SCEA (Société Civile d’Exploitation Agricole), nos  producteurs ont depuis longtemps choisi de privilégier les circuits courts ; c’est pourquoi l’essentiel de leur production est destinée aux AMAP.

Hormis Aurore et Philippe, la petite entreprise se compose de deux employés à plein temps et d’un apprenti, soit cinq personnes au total.


Le contrat Légumes 

Coordinateurs :
Marike LE LOËT et Pierre BEZZO 

Contrat : 
- Au choix : le grand panier (4 personnes) à 12,50€ et le demi panier (2 personnes) à 7,50€.
- Livraison tous les mercredis, toute l’année, hormis quelques dates précisées au contrat. 

Information : 
Pour toute demande d’information, contactez l’AMAP Papille Eysines à l’adresse suivante : amapapilleysines@gmail.com 


Visite de l’exploitation


Cultures en plein champ (choux, épinards, betteraves)

Situé au cœur de la zone maraîchère de Bordeaux, au nord de la commune d’Eysines, l’ensemble de l’exploitation représente 6,5 hectares de cultures en plein champ et 4 700 m² de serre.

La production se compose de légumes de saison variés et d’aromatiques (plus d’une trentaine de références potagères) qui vont  des plus classiques aux légumes oubliés comme les panais ou les topinambours.

Nouveauté gourmande pour cette année, les fraises vont faire leur apparition dans les paniers.

Jeunes plants de tomates sous serre

Sur le plan des techniques culturales, que ce soit en serre ou en plein champ, la terre est travaillée dans le respect de la vie des sols et de la biodiversité.

Après analyse, afin d’entretenir et de reconstituer les stocks de matières fertiles, les sols sont enrichis à l’aide d’amendements organiques répondant aux critères de l’agriculture biologique. Le sol bénéficie donc de produits naturels tels que marc de raisin, guano, fumier d’ovins, etc. L’ensemble est complété, si nécessaire, par l’apport d’oligo-éléments.

En matière de protection des cultures, à la place des biocides, il est plutôt fait appel à la lutte intégrée. Cette pratique, respectueuse de l’environnement, utilise par exemple des  insectes auxiliaires, prédateurs d’espèces invasives constatées ou encore des phéromones chargés d’influencer le comportement des nuisibles, notamment en limitant leur reproduction.

Diverses préparations naturelles, préventives ou curatives (savon noir dilué, purins divers...)  complètent l’arsenal des moyens mis en œuvre. 

Repiquage de piments sous serre

Cette pratique agronomique, respectueuse de l’environnement, exempte de chimie de synthèse, a conduit nos producteurs à se lancer en janvier 2012 dans l’aventure de l’Agriculture Biologique. Ainsi, depuis 2014, une partie de l’exploitation en plein champ (0,54 ha) ainsi que la serre (0,47 ha) soit 1 ha au total, sont désormais labellisées AB Agriculture Biologique.


En janvier 2015, une autre partie importante de l’exploitation (4,5 ha) débute sa première année de conversion Biologique (C1).

Champ de pommes de terre

Certificat bio 2017-2018




1 commentaire:

  1. thierry pandelé23 mai 2013 à 13:17

    très intéressant.
    merci pour ces fiches qui créent le lien et rendent concret le travail si difficile des producteurs.
    thierry Pandelé

    RépondreSupprimer